Pourquoi il est nécessaire de réduire votre consommation de viande…

Ce vendredi 5 avril marquera la première journée sans viande au Lycée international de l’Est Parisien. Initialement lancée en 2009 par la ville de Gand en Belgique, cette journée a pour objectif d’encourager les élèves (et les adultes !) à réduire leur consommation de viande hebdomadaire. Depuis 2009, plusieurs villes dans le monde ont en fait de même, par exemple à New York où 1,1 millions d’élèves seront concernés par cette mesure dès la rentrée 2019-2020. De plus, au début de l’année 2019, 500 personnalités françaises ont lancé un appel en s’engageant à remplacer la viande et le poisson chaque lundi.

Mais pourquoi vouloir changer les habitudes d’une population majoritaire ?

Et bien il y a différentes raisons; pour votre santé, en effet plusieurs études montrent que la viande rouge (par exemple) à des effets cancérigènes sur le corps; pour la cruauté animale si vous êtes un•e amoureux•se des bêtes, ou bien, pour la raison qui nous intéresse le plus aujourd’hui, c’est à dire pour la sauvegarde de notre écosystème.

La consommation de viande a augmenté drastiquement au cours de ces dernières décennies, notamment à cause du développement de l’élevage intensif dans les années 1970. Aujourd’hui, la consommation moyenne de viande dans le monde est estimée à 43 kg par an, par personne. Nous sommes plus de 7 milliards, on vous laisse faire le calcul… Pour vous donner une petite idée de toute la viande consommée chaque année dans le monde, il est temps de parler chiffres. 

En 2015, c’est plus de 66 milliards d’animaux qui ont été élevés, dont 3 millions qui passaient à l’abattoir chaque jour, rien qu’en France; cela équivaux à 318,7 millions de tonnes de viande, grosso modo 31 500 fois le poids de la Tour Eiffel.  Cette consommation excessive de viande n’est pas sans conséquences. En 2013, 14,5% des émissions de gaz à effet de serre étaient dues à l’élevage du bétail. La viande la plus coupable, c’est le bœuf, c’est celle qui pollue le plus. Alors qu’elle ne représente que 29% de la demande en viande, elle est responsable de 80% des émissions de CO2 générées par l’élevage.  En plus d’émettre des quantités non négligeables de CO2, l’élevage consomme énormément d’eau: 8% de la consommation mondiale en eau potable lui est consacrée. Évidemment, les animaux avant d’êtres abattus ont besoin d’êtres nourris, en grande quantité, et cela pose un autre problème majeur. En effet, 75% des terres agricoles sont uniquement dédiées à faire pousser la nourriture du bétail, ce qui engendre -entre autres- une déforestation sans précédent. Ainsi, l’élevage est responsable d’environ 30% de la déforestation dans le monde chaque année. 70% des arbres qui sont déracinés dans la forêt Amazonienne, le poumon vert de notre Pachamama, c’est l’élevage qui en est responsable.  De plus, les déjections des animaux polluent énormément les sols et les littoraux; en fait leurs excréments contiennent beaucoup de nitrate, ainsi que de substances chimiques qui leurs viennent des antibiotiques qu’ils ingurgitent.  Au final, si vous deviez retenir une donnée, souvenez vous qu’il faut environ 15 000L d’eau pour produire 1Kg de viande bovine.

La viande est plus rouge que verte.

Représentation visuelle pour vous aider à réaliser, image créée par et pour le GreenClub.

Tout ça c’est bien gentil, mais si derrière on ne vous donne aucun conseil, ça ne sert à rien… Et bien, le premier conseil, le plus évident, c‘est de réduire votre consommation de viande! Par exemple, mettez vous au lundi vert, faites sauter la viande ce jour là, c’est aussi simple que ça. Chacun est libre de son alimentation, cependant, il est nécessaire de connaître l’impact de nos actions. Contrairement au idées reçues, ne pas manger de viande une fois par semaine (ou juste être végétarien) n’entraine pas de carences. Vous pourrez donc même faire du sport sans tomber dans les pommes! Si réduire votre consommation vous est impossible, concentrez vous sur la qualité! Les viandes de France sont à privilégier, issues de l’élevage biologique si possible. Dés que vous le pouvez/voulez ne prenez pas de viande. 

Les Humains sont omnivores, ils peuvent manger des végétaux et des animaux. Avant tout cueilleurs, nous sommes devenus de plus en plus chasseurs.  

Bisous les écolos ❤

From le GreenClub. 

Publicités

3 commentaires sur « Pourquoi il est nécessaire de réduire votre consommation de viande… »

  1. Bonjour, je suis assez outré de voir que de telles mesures sont prises dans un établissement comme le nôtre sans avoir demandé une seule fois l’avis des élèves ainsi que des parents (qui ont aussi le droit d’etre informés). De plus, ce nest pas comme si d’autres mesures alternatives avaient été proposées mais apparemment ignorées. Par ailleurs, vos arguments ne suffisent pas à justifier une pareille mesure. La viande rouge est mauvaise pour la sante, so what ? Ne sommes sous pas libre de notre corps ? Il me semble par ailleurs que la terre est surpeuplé alors si nous souhaitons la soulager de quelques têtes en se détruisant la santé a coup de steaks, ne sommes nous pas libre de le faire ? De plus vos donnés comparatives sur la quantité d’eau necessaire pour le soja et pour la viande sont justes, mais oublient de mentionner les centaines hectars abbatus et pollués par les pesticides du soja.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, nous souhaiterions préciser que cette décision de « jour sans viande » n’a pas été prise par le GreenClub, et qu’il n’en est pas à l’initiative.
      Le but de cet article est d’informer les lecteurs sur l’impact de notre consommation de viande sur l’environnement et notre santé. Il ne pousse en aucun cas à devenir végétarien,mais cherche seulement à sensibiliser. Le lecteur est maître de ses choix!
      Ta remarque sur le soja est juste. Nous avons utilisé le graphique pour montrer les différences de besoin en eau pour différents aliments, mais n’avons pas parlé de la pollution crée par l’agriculture du soja. Toutefois, il existe fait de alternatives à la viande et une part importante de l’agriculture intensive du soja est dédiée au bétail.
      La pollution et la destruction des écosystèmes par les cultures peuvent être un sujet pour un article prochain 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s